• La compét’ – Ou comment se sentir fort ?

    Accueil

    14h20 – J’ai 10 minutes d’avance. J’ai été aimable avec l’hôtesse d’accueil. J’ai fait un sourire Colgate. On sous-estime leur influence. Et oui ! Elle peut être super copine avec la chargée du recrutement… Je suis hyper concentrée et surtout ultra vigilante. La preuve : je n’ai pas mis de talon… faudrait pas louper une marche. Je n’ai pas mis de vernis à ongles … Ca peut faire vulgaire. J’ai mis une tenue passe-partout … Aucune idée s’ils sont genre « je viens en roller line au taf » ou tendance tailleur-chignon… 

    14h22 – Pfff, bon la trotteuse elle accélère là ? Parce que je prends racine … 

    14h23 – Tiens une autre nana stressée… Tiens tiens, elle demande la même personne que moi … Bon allez je lui souris, après tout "que la meilleure gagne !". Mouais… Visiblement elle ne connait pas ce proverbe et j’ai l’impression qu’elle me déteste déjà … 

    Oui, c’est bien de sourire à l’autre candidat. Ben, déjà ça nous détend (un peu). Et franchement, ça sert à quoi de se rajouter une tension supplémentaire hein ? Et puis la guerre ne commence pas en salle d’attente donc inutile de gâcher une cartouche ! Je sais comparaison moyenne mais sur le plan du mental nous ne sommes pas si éloignés …

    Du coup quand je l’ai recroisée après l’entretien pour faire le test psycho-truc., j'en ai remis une couche : et hop un sourire de plus ! Et là j’ai senti qu’elle défaillait … (Rire machiavélique). Oui, c'est ma meilleure arme !

    J’aime !

     

    CS.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    neptuneneptune
    Jeudi 24 Mars 2011 à 13:26

    Tu as bien raison le sourire est notre meilleur allié ! Tu auras la réponse quand?

    2
    Fred44
    Dimanche 27 Mars 2011 à 21:04

    Je suis persuadée que le sourire et la générosité sont les meilleures armes pour sortir du lot mais il faut aussi savoir saisir sa chance ! Depuis 1991, j'ai connu 3 périodes de chômage (à chaque fois des licenciements économiques), qui ont duré entre en général 6 mois. Et j'avoue que j'ain à chaque foisn trouvé un job en rompant avec mes habitudes ou en faisant qqc d'inhabituel. La dernière fois en 2009, gros plan social. A partir de 2008 en prévision de ce qui allait arriver, j'ai commencé à travailler mon réseau, chose que je n'avais jamais faite. En poste depuis fin 2009, je continue. Les hommes, à priori de ce que l'on m'a dit ont cette qualité "naturelle". En tant que femme, on ne l'exploite pas suffisamment et pourtant, du réseau, on en a ! Bon courage ! Tous vos efforts vont finir par porter ses fruits même si moralement, je comprends que c'est parfois lourd. Car chercher un job est vraiment un boulot à plein temps. Lorsque l'on travaille, on se dit toujours que lorsqu'on aura du temps, on fera pleins de choses : ranger son garage, faire les albums photos...dans la réalité, on se met une telle pression pour cette fichue recherche qu'il est finalement très difficile (enfin c'est mon expérience) de profiter de "son temps libre". Bonne chance !

    3
    Krislou
    Mercredi 30 Mars 2011 à 23:38

    Effectivement, contrairement à ce que l'on pourrait penser lorsque l'on recherche de façon assidue un job...qui, de préférence, correspond à nos aspirations...les semaines de travail s'éloignent de celles des 35H00 !!!!.....oui, on a du temps libre......puisque pas d'obligation professionnelle.....mais la réalité est toute autre !!


    La recherche du job "convoité" qui peut devenir, au fil du temps, uniquement "alimentaire", devient obsessionnelle....en "fin limier" on cherche des pistes, des ouvertures, on est à l'affût... de TOUT !!...tout ce qui nous permettrait de rebondir.....pour enfin, stopper " la machine infernale" de nos investigations et reprendre un équilibre de vie...."vivre normalement"..."comme les autres"...en faisant des projets....même des petits projets !!...MAIS LE JOUR VIENDRA...positivement vôtre   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :