• Variations – Ou comment garder le moral ?

    J'adore manger !Sans parler de bipolarité, argument favori de nos stars préférées pour excuser leurs écarts de conduite les plus extrêmes, le chômeur connaît régulièrement des variations non-négligeables de son moral.

    Tantôt à son paroxysme, tantôt flirtant avec les tréfonds de l’âme, le « moral » reste volatil et fragile. Ses fluctuations sont les reflets fidèles du nombre d’offres d’emplois parues au matin ou du retour, tant espéré, d’un employeur… Pieds et poings liés, le chômeur se sent comme bercé par les remous du marché l’emploi. Le bien-être est si fuguasse.

    Victime ou acteur ?

    Coupez court à la berceuse culpabilisante. Elle sort tout droit de la bouche de sirènes médisantes dont le but ultime est de blesser l’estime que vous vous portez. Cette estime est votre trésor le plus précieux. A vous de la choyer, de l’entretenir et de la valoriser. A elle seule, elle vous permettra de faire LA différence.

    Courage et persévérance !

     

    CS.

    PS : J'ai demandé et Billizzz a répondu présente ! Je suis bien contente aujourd'hui de publier une illustration spécialement créée sur le thème de mon article. Merci Billyzzz ! Découvrez son site Bilbostory.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Mai 2011 à 10:51
    DarkGally

    C'est vrai, la force du chômeur c'est de continuer à garder confiance en lui (sinon il est foutu)

    2
    neptuneneptune
    Mardi 3 Mai 2011 à 14:54

    Je te rejoins ainsi que darkgally, mais il est vrai que c'est un véritable défi au quotidien usant à la longue!  à la fac j'étais maître de mon destin maintenant c'est au bon vouloir d'un employeur et j'ai bcp de mal avec ça!

    3
    ChômageStory Profil de ChômageStory
    Mercredi 4 Mai 2011 à 10:02

    Je dépose le commentaire de Radouane posté sur Viadeo suite à mon billet sur les variations du moral parce que vraiment il est trop beau ! CS

     

    Bonjour,

    Voici, ce que j'ai trouvé sur internet et qui rejoint votre billet :


    Le billet de 100 euros.

    Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 100 euros. Il demande aux gens : « Qui aimerait avoir ce billet ? »


    Les mains commencèrent à se lever, alors il dit : « Je vais donner ce billet de 100 euros à l’un d’entre vous mais avant laissez-moi faire quelque chose avec. » Il chiffonne alors le billet avec force et il demande : « Est-ce que vous voulez toujours ce billet ? » Les mains continuèrent à se lever. « Bon, d’accord ! Mais que se passera-t-il si je fais cela : » Il jette le billet froissé par terre et saute à pied joints dessus, l’écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher. Ensuite, il demande : « Qui veut encore ce billet ? » Évidemment, les mains continuent de se lever.


    « Mes amis, vous venez d’apprendre une leçon … Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n’a pas changé, il vaut toujours 100 euros. La valeur d’une personne ne tient pas à ce que l’on a fait ou pas, vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque est toujours intacte. Alors pensez à vous, à votre vie. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissé, rejeté, souillé par les gens ou par les événements. Vous aurez l’impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n’aura pas changé aux yeux des gens qui vous aiment ! »

    4
    neptuneneptune
    Mercredi 4 Mai 2011 à 15:03

    CS tu es formidable ainsi que les gens que tu rencontres sur le net!! merci++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :